Le travail après une pause professionnelle

Le travail après une pause professionnelle

WomanAttitude a assisté pour vous à un séminaire animé par Carol Fishman Cohen, co-auteure du livre « Back on the Career Track«  et fondatrice de iRelaunch.

Son propos, lors de ce séminaire, consistait à nous donner des clés pour retrouver une situation professionnelle après une pause, plus ou moins longue liée à un projet, à une naissance ou à un parent malade par exemple. Certains éléments sont déjà présentés dans le chapitre des propositions concrètes de Woman Attitude mais les éléments nouveaux sont passionnants et réconfortants.

Elle liste les défis que rencontrent toute femme retournant sur le marché du travail:

  • vous êtes obsolète sur le plan technologique – Selon elle, cette problématique est temporaire. De nombreuses formations type « Tutorials » sur internet sont disponibles dans tous les domaines formant aux technologies en vogue.
  • Vous n’êtes pas sûre de ce que vous voulez faire. Selon C. Fisherman Cohen, il est important d’avoir affiné avec un coach ou un consultant en RH ce que vous souhaitez faire, car ce n’est pas à l’employeur de répondre à cette question. Beaucoup de femmes se présentent comme prêtes à n’importe quelle mission pour peu qu’on leur donne un job. Stratégie inefficace, s’il en est.
  • Vous n’êtes pas sûre de votre capacité et rapidité à vous adapter.  Selon elle, c’est aussi une préoccupation de votre employeur. Pour cela, elle recommande de ne pas attendre l’évaluation au bout de 6 mois: il faut anticiper et réajuster avant qu’il ne soit trop tard.

Ses 7 clés pour  être armée à retrouver le bon job

#1: Définir ce que vous voulez faire

En vous posant la question : étais-je dans le bon secteur/fonction avant de quitter le marché de l’emploi? Quelles étaient les tâches de mon précédent job que j’aimais/n’aimais pas? Quelles sont les sociétés/le type d’entreprises/secteurs pour lesquelles j’aimerais travailler?

#2: Les 3 C du « relaunching »  : Contrôle- Contenu – Compensation financière

Contrôle désigne le contrôle que vous avez sur votre emploi du temps, Contenu c’est le job lui-même et Compensation est le salaire qu’on vous paye. Selon Carole, il ne faut pas faire le sacrifice de plus d’un de ces aspects. Un pas deux! La seule exception: si vous êtes aux abois financiers alors, vous pourriez être amenée à négocier deux C, mais seulement si vous avez l’bjectif réaliste et annoncé d’en éliminer un dès que possible.

#3 Envisagez de reprendre des cours

Woman Attitude ajoute que reprendre les études à 40 ans ou plus, a du bon: on est mûre, on sait ce qu’on veut, ce qu’on vaut et ainsi on se « vend » mieux.

#4 Faites du bénévolat dans un objectif professionnel précis

Woman Attitude ajoute qu’on acquiert des compétences très valables dans le bénévolat et ont peu même y créer un réseau professionnel.

#5 Créer votre profil internet

LinkedIn, Twitter, ou autre vous permettra de vous remettre en contact avec des personnes de votre passé professionnel, sans oublier les juniors avec qui vous travailliez qui ont, eux, progressé dans l’intervalle de votre absence. De nouveaux contacts en fonction de votre recherche sont possibles grâce à tous ces nouveaux médias. De plus, votre activité dans les média sociaux vous permettra aussi d’accéder à des informations « de l’intérieur » sur la ou les sociétés que vous visez via ses employés. La plupart des grosses entreprise ont d’ailleurs maintenant un compte Twitter.

#6 Rappelez vous que les gens qui  ont travaillé avec vous ou pour vous, se rappelle de vous telle que vous étiez à l’époque.

Cela vous surprendra certainement car vous avez changé et ne vous reconnaitrez sans doute pas dans ces souvenirs ou le profil qui est décrit de vous.

#7 Sortez de chez vous!!!

Arrêter votre recherche sur internet: vous en savez assez pour aller rencontrer des gens, aller à des conférences, être membre ou invitée d’association professionnelle et trouvez vous un stage si nécessaire.

Bonne recherche and Have fun!

Réagir à cet article