Femme et Travail – Mon Job, ma Famille et Moi

Femme et Travail – Mon Job, ma Famille et Moi

Le dossier Mon Job, ma Famille et Moi, du Magazine Challenges du 23 octobre 2013, sur les sujets de la réconciliation Famille-Travail et de la parité homme-femme dans les entreprises françaises met en avant des statistiques, des faits et des suggestions intéressants :

Les dirigeants français sacralisent la vie privée !

Questions posées aux chefs d’entreprise :

« Selon vous que cherchent les salariés de votre entreprises ? » 77% répondent « Se déconnecter des enjeux pro quand ils ne sont pas sur leur lieux de travail. » et 70% « de la flexibilité sur les horaires de travail pour mieux combiner vie professionnelle et vie privée. »

« En tant que dirigeant d’entreprise, est-il possible de concilier vie privée et vie professionnelle ? », 86% disent  non.

WOMAN ATTITUDE : ces chiffres ne concernent que les grandes entreprises et les employées dans des postes de managers. Quid des autres femmes occupant des postes non managériaux ? Faut-il leur imposer ces réflexions comme un objectif ? Est-ce souhaitable ? Aménager leurs horaires pour qu’elles s’occupent plus d’elles-mêmes, de  leur couple  et de leurs enfants, OUI, mais suggérer qu’il leur faut être dirigeante pour avoir le choix, NON. Il faut trouver des solutions poru toutes les femmes, et en particulier, celles qui sont seules et pauvres.

10 conseils de managers

1.Parler de l’organisation familiale avant le premier enfant

WOMAN ATTITUDE Amusant : c’est ce que déconseille vivement le livre de Sheryl Sandberg : Lean In !  Elle conseille au contraire de pousser sa carrière jusqu’au bout de ce qu’on peut faire et de tout remettre à plat une fois enceinte. Quitte à rester stérile par excès de travail, de stress et de fatigue… Au moins, le problème de l’organisation ne se poserait pas. L’organisation familiale est certainement un sujet à évoquer avant de se marier ou, en tout cas, de concevoir. Il est capital que chacun sache ou l’autre se situe sur ce point crucial et source de tellement d’échecs.

2. Se ménager du temps à deux

WOMAN ATTITUDE : pleins d’idées dans nos Propositions culturelles et relationnelles

3. Externaliser les tâches familiales

« Marianne de Battisti, au Comité Exécutif d’ICADE, raconte : « Pour élever nos quatre enfants, nous avions trois personnes et, en deuxième ligne, les grands-parents. Une interchangeabilité salvatrice. »

WOMAN ATTITUDE : Interchangeabilité ? Vraiment ? Demandez à vos enfants s’ils préfèrent que ce soit la babysitter qui leur donne le goûter ou la grand-mère de votre adolescente qui aille lui acheter des vêtements ? Et quid des femmes qui n’ont pas les grands-parents à proximité ? Les femmes d’expatriés rencontrent souvent ce problème : quand elles ont trois enfants ou plus, ou encore des enfants en bas âge, la problématique du soutien « logistique » les amène souvent à mettre entre parenthèses leur carrière. Donc, s’il est vrai que la présence des grands-parents et des babysitters en nombre aide à l’organisation, il serait dommageable aux enfants de considérer ces solutions comme une panacée.

4. Impliquer les enfants

WOMAN ATTITUDE : Bien d’accord, c’est très éducatif et responsabilisant. Mais un enfant n’est pas un adulte. Leur faire faire les courses et les envoyer chez le médecin seul de temps en temps, certes; mais que cela ne devienne pas une solution permanente pour soulager les parents. Chacun son rôle et ses responsabilités : le job de l’enfant tant qu’il est chez ses parents, consiste en l’épanouissement de ses capacités intellectuelles, psychologiques et physiques.

5. Consacrer du temps à chaque enfant

WOMAN ATTITUDE : Oui, 100% Oui. Et particulièrement, renforcer ce temps et cette relation avec le père qui a moins tendance à prendre ce temps, naturellement. En particulier avec les garçons adolescents.

6. Etablir un règlement intérieur

7. Habiter près du bureau

WOMAN ATTITUDE pas garanti pour les bas salaires, loin s’en faut…

8. Oser parler de ses priorités familiales

WOMAN ATTITUDE : Ce sujet longuement évoqué dans nos Propositions culturelles et relationnelles.

9. Décider de son agenda

WOMAN ATTITUDE : Ceci est simple quand on est au top de la hiérarchie et nettement moins simple quand on est dans la masse.

Faire ses arbitrages

WOMAN ATTITUDE : Comme on dit en anglais, « something has to give ». Faire des arbitrages est valable aussi pour les mères au foyer.

Autres Suggestions

La diversité est un thème de plus en plus porteur :

« L’égalité hommes-femmes renforce la marque de l’employeur« , dixit Challenges.

WOMAN ATTITUDE : D’une réelle difficulté, on crée une manière de faire de l’argent ! Un peu cynique…

Interdire les réunions après 18h30

WOMAN ATTITUDE : Rapide calcul : départ 18h45, 45 minutes de transport, la maman est de retour à 20h, heure laquelle les enfants ont, on l’espère dîner, et les petits sont prêts à mettre au lit. On sait bien que la réalité est beaucoup plus tardive que cela. Nombre d’enfants de moins de 5 ans ne se couchent pas avant 21h en semaine, alors qu’ils ont encore besoin de leur 12 heures de sommeil. Et les adolescents ont encore mille et une choses à évoquer, demander et débattre avec leurs parents à leur retour. Comment décompresser en rentrant chez soi quand la course continue à la maison jusqu’à l’heure de son propre repos de la nuit ? Alors pas réunion après 17h! Et l’un des deux parents à la maison à 18h maximum, dans le seul but de s’occuper des enfants. Quitte à travailler une fois la maison calme.

Le Palmarès des entreprises françaises les plus féminisées

Le classement d’Ethics and Boards commanditée par la ministre des Droits de la Femmes en juillet 2013 présente une méthodologie qui ne prend en compte que les managers féminins, dans les Comités Exécutifs, d’Administration, parmi les 100 premiers postes de l’entreprise et l’incitation à la mixité découlant sur un bonus des dirigeants.

WOMAN ATTITUDE : Autant dire que si vous n’êtes pas au top, votre voix ne compte pas ! Cependant, il est prouvé que plus il y aura de femmes manageurs, plus les femmes seront présentes dans l’organisation.

Réforme du Congé Parental

Enfin, Najat Vallaud-Belkacem va présenter son projet de loi sur l’égalité professionnelle, déjà adopté par le Sénat, à l’Assemblée Nationale en janvier 2014. Objectif : réforme du congé parental.

WOMAN ATTITUDE : La famille est déjà asphyxiée fiscalement, la ministre veut en plus réduire le congé parental de six mois. Mais que feront les parents de leur enfant compte tenu de la pénurie de solutions d’accueil, comme le dit La Manif Pour Tous dans sa déclaration Halte à la Familiphobie ? Modifier la politique familiale française à ce point va mettre en difficulté la société française très rapidement: baisse du taux de natalité, moins de personnes actives, et mauvais classement à l’Union Européenne quant aux politiques familiales…

 

Bio de l'auteur

Réagir à cet article