Avortement des filles en Inde et en Chine

L’ONU estime qu’il « manque » plus de 200 millions de filles en Inde et en Chine.

Ces petites filles sont avortées, abandonnées ou tuées à la naissance. Certains parents fuient leur pays pour protéger leurs filles. Une indienne raconte dans le documentaire qu’elle a tué de ses propres mains ses 8 filles et n’a jamais eu d’autres enfants car pas de garçon… Par peur du Planning Familial…

Il s’agit d’un Génocide ou « Gendercide »!

  • Pourquoi ce désir de domination des hommes sur les femmes ?
  • La peur de la surpopulation qui a présidé à cette décision de « Birth Control Policy » est-elle légitime?
  • La dignité de la femme est-elle respectée quand on porte atteinte à son intégrité physique par l’avortement ou la stérilisation?
  • Les femmes européennes ont accès à des tests déterminant le sexe de l’embryon par internet: à quel eugénisme cela va-t-il nous mener?

Que de questions profondes et complexes! Curieusement, l’Inde est le pays où il y a le plus de mères porteuses, convaincues de porter l’enfant de plusieurs autres (parents commanditaires, parents biologiques…) souvent de manière coercitive. Pensez donc : le marché des bébés par mères porteuses est estimé à 400 millions de Dollars en Inde et une mère porteuse peut rapporter à son mari plus de 10 fois ce qu’il gagne en un an.

Regardez cette vidéo et tentez de ne pas pleurer pour ces femmes à qui on a tout pris en leur enlevant leurs enfants….

Bio de l'auteur

Réagir à cet article