Accouchement: plus d’anxiété que de dépression

Après l’accouchement, l’anxiété serait plus fréquente que la dépression – Article de Généthique.org

Une récente étude réalisée auprès de « 1100 femmes âgées de 29 ans en moyenne, mamans pour la première fois » a permis d’évaluer, « après leur retour à domicile, à 2 semaines, 2 mois et 6 mois […], l’anxiété, la dépression, d’autres paramètres plus généraux de l’état de santé, ainsi que l’allaitement« . Cette étude, à paraître au mois d’avril dans la revue américaine Pédiatrics révèle que « l’anxiété du post-partum serait plus fréquente que la dépression« . En effet, « 17% des jeunes femmes présentent des troubles anxieux – définis par des émotions intenses survenant en réponse à une situation perçue comme stressante, dangereuse ou menaçante, dans le post-partum immédiat, alors que la dépression ne concernerait que 6% des femmes« . En outre, « à deux mois et 6 mois, les symptômes anxieux étaient nettement moins présents, et concernaient respectivement 6% et 7% des femmes« .
Pour le Dr Ian Paul de Pensylvannie aux Etats-Unis, premier auteur de l’étude, « ces données sont importantes pour les cliniciens puisqu’elles peuvent entraver la période d’allaitement […], mais pour la majorité des femmes, les épisodes se résolvent assez vite et sans traitement« .
Enfin, « les auteurs s’accordent  sur le fait que cet état anxieux doit être connu des médecins  mais qu’en aucun cas il ne doit être médicalisé parce qu’il s’agit d’un état émotionnel ‘normal’ qui accompagne l’un des évènements majeurs de la vie« .

Sources :  Le Quotidien du Medecin.fr (Dr Anne Teyssédou-Mairé) 06/03/2013 

Réagir à cet article